FANDOM



« Hamlet, c’est une ligne rouge tracée sur le sol d’un château en ruine, au bord de l’eau aux reflets de sang qui gagne la lande. Un désert humide pour une tragédie antique. » Bernard Habermeyer

Présentation de l'oeuvreModifier

Hamlet est une œuvre théâtrale de Shakespeare, dramaturge anglais notamment célèbre pour Roméo et Juliette. Cette pièce est une tragédie qui a été publiée en 1603. Elle raconte l’histoire d’Hamlet à qui, un soir, apparaît le spectre de son père, ancien roi du Danemark, qui lui révèle que son frère Claudius l'a assassiné pour prendre sa place sur le trône. Quelques temps après son investiture, Claudius épouse Gertrude, veuve de son frère et mère d’Hamlet. Le jeune-homme se donne alors pour mission de venger son père.

Shakespeare

William Shakespeare (1564-1616), auteur d’Hamlet






La mise en abyme dans HamletModifier

Une mise en abyme consiste à insérer une œuvre dans une autre œuvre : l'oeuvre insérée entretient des relations de similitudes avec l'oeuvre insérante. Le dispositif instaure donc un jeu de miroir entre les deux oeuvres. Dans Hamlet, la représentation commandée par Hamlet reproduit le meurtre de son père par Claudius.

On note une mise en abyme dans la scène 2 de l’acte III. Elle consiste à la mise en scène d’une pièce de théâtre dans la pièce de théâtre (A play within a play). Pour que la vérité éclate,  Hamlet choisit de faire jouer une pièce nommée La Souricière  le roi et sa cour. Cette pièce met en scène l’assassinat de son père par son oncle Claudius. Le roi actuel se reconnaît alors et se hâte de partir. 

Cette mise en abyme permet de révéler une vérité qui est celle du meurtre du défunt Roi, elle accentue donc sur le pouvoir du théâtre qui est d'exposer et dénoncer des vérités de manière comique ou tragique. Cette scène permet aussi de faire avancer la pièce de théâtre puisqu'elle informe le Roi actuel qu'Hamlet est au courant. En quittant la salle Claudius, prouve que les propos du spectre sont fondés (avancée dans la compréhension du lecteur/spectateur),  et expose à Hamlet la terrible vérité animant le sentiment de haine du jeune garçon (avancée dans l'histoire et la construction du personnage). Enfin, cette mise en abyme renforce l'illusion du théâtre, car le Roi et ses sujets devant la représentation de la Souricière occupent la même position que les spectateurs de la pièce. On oublie que nous sommes assis dans un théâtre au XXIème siècle et on se laisse transporter au XVIIème siècle !




HAMLET-2011--Mousetrap

Représentation de "la Souricière" (à l'origine appelée "Mousetrap"), mise en scène de Aoife Spillane-Hinks.

 

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard