FANDOM


En 1532 est publiée une œuvre anonyme, Les grandes et inestimables croniques : du grant et enorme geant Gargantua. Dans Gargantua , Rabelais se moque particulièrement des moines , qu’il a longtemps fréquentés dans ses divers couvents (les Cordeliers et les Bénédictins) auxquels il s’est confronté en voulant lire la Bible dans la langue originale. Il se moque aussi des théologiens de la Sorbonne qu’il nomme les «caffars ». En effet, ses écrits ont été censurés à plusieurs reprises par cette université de théologie. Sans la protection du roi, de sa sœur Marguerite de Navarre et du cardinal du Bellay, Rabelais n’aurait peut-être pas pu publier ses ouvrages, d’abord édités sous le pseudonyme D’Alcofribas Nasier, anagramme de François Rabelais.