FANDOM



BiographieModifier

Albert Camus est né à Mondovi en Algérie française, le 7 novembre 1913, dans une famille modeste. Il ne connaîtra pas son père Lucien Camus. Celui-ci est mobilisé pendant la première guerre mondiale et meurt lors la bataille de la Marne. Albert passe son enfance avec sa mère dans un quartier pauvre d'Alger. Au lycée, il est pris d'intérêt pour la philosophie à laquelle il consacrera ses études après le bac et obtient un diplôme dans ce domaine. En 1936, Il commence à écrire pour le théâtre du Travail qu'il fonde avec trois amis. C'est durant cette période (1935- 1937) qu'il fréquente le parti communiste. Il devient par la suite journaliste à Alger, puis à Paris. En 1942, il milite dans un mouvement résistant et écrit des articles pour le journal Combat. Il publie cette année là L'Etranger et Le Mythe de Sisyphe qui lui valent l'admiration du jeune public et lui permettent l'accès à la notoriété. En 1944, il fait la rencontre de Jean-Paul Sartre. Les deux philosophes entretiennent d'abord une relation amicale, mais qui se dégradera ensuite. En 1947, il publie La Peste, qui sera un immense succès et quitte le journal Combat. En 1951, l'Homme révolté lui vaut l'opposition de détracteur des courants surréalistes et existentialistes comme André Breton. Le français "Pied noir" vit douloureusement la situation Algérienne qu'il interprète comme un "malheur personnel". L'écrivain engagé prends position dans le journal l'Express et prône la réconciliation, la paix.

L'écrivain, le philosophe obtient en 1957 le prix Nobel de littérature. A 44 ans, il est le neuvième français récompensé de ce titre, pour l'ensemble de son œuvre, qui, avec un sérieux profond et bouleversant, pose différents problèmes de conscience de l'homme moderne. Ses romans, ses essais, ses pièces, ses nouvelles, traduisent la philosophie humaniste d'Albert Camus. L'homme par rapport au Monde, sa condition, ses absurdités, et sa révolte.

Albert Camus décède dans un accident de voiture le 4 janvier 1960.

ŒuvresModifier

1937
  • L'Envers et l'Endroit
1939
  • Noces
1942
  • Le Mythe de Sisyphe
1947
  • Prométhée aux Enfers, intégré dans le recueil L'Été (1954)
1950
  • Le minotaure ou la halte d'Oran, intégré dans le recueil L'Été (1954)
1951
  • L'Homme révolté
1954
  • L'Été, comprenant notamment Les amandiers, Petit guide pour des villes sans passé, L'exil d'Hélène, L'énigme, Retour à Tipasa, La mer au plus près
1957
  • Réflexions sur la peine capitale

1944
  • Caligula
  • Le Malentendu
1948
  • L'État de siège
1949
  • Les Justes
Adaptations au théâtre
1953
  • Les Esprits de Pierre de Larivey
  • La Dévotion de la croix de Pedro Calderón de la Barca
1955
  • Un cas intéressant de Dino Buzzati
1956
  • Requiem pour une nonne de William Faulkner
1957
  • Le Chevalier d'Olmedo de Lope de Vega
1959
  • Les Possédés, du roman de Fiodor Dostoïevski

1942
1947
1956
  • La Chute
1957
  • L'Exil et le Royaume, recueil de nouvelles comprenant La Femme adultère (1954), Le Renégat, Les Muets, L'Hôte, Jonas, La Pierre qui pousse
1971
  • La Mort heureuse, premier roman écrit de l'auteur resté inédit, compris dans l'ensemble Cahiers Albert Camus
1994
  • Le Premier homme, roman autobiographique compris dans l'ensemble Cahiers Albert Camus

1945
  • Lettres à un ami allemand
1950
  • Actuelles 1, Chroniques 1944-1948
1953
  • Actuelles 2, Chroniques 1948-1953
1958
  • Actuelles 3, Chronique algérienne : 1939-1958
  • Discours de Suède...
1962
  • Carnets 1, Mai 1935-février 1942
1964
  • Carnets 2, Janvier 1942-mars 1951
1965
  • La Postérité du soleil, écrit en collaboration avec René Char
1978
  • Fragments d'un combat (1938-1940), article relatifs à l'Algérie, compris dans l'ensemble Cahiers Albert Camus
  • Journaux de voyage
1987
  • Albert Camus éditorialiste à L'Express, recueil de plusieurs articles de l'auteur, compris dans l'ensemble Cahiers Albert Camus
1989
  • Carnets. 3, mars 1951-décembre 1959
2002
  • Camus à "Combat" : éditoriaux et articles d'Albert Camus, 1944-1947, compris dans l'ensemble Cahiers Albert Camus
2017
  • Conférences et discours : 1936-1958

NavigationModifier

Écrivains
Antiquité
AristophaneEschyleEuripideHomèreSophocle
Moyen-Âge
Chrétien de TroyesMaloryGeoffroy de MonmouthWace
XVIe siècle
MoreRabelais
XVIIe siècle
BoileauCorneilleLa FontaineMolièreRacinePierre RoulléShakespeare
XVIIIe siècle
BeaumarchaisDiderotLaclosMarivauxMontesquieuRousseauVoltaire
XIXe siècle
BalzacThéodore de BanvilleCharles BaudelaireLewis CarrollChateaubriandTristan CorbièreFlaubertHugoLeconte de LisleStéphane MallarméMaupassantAlbert MératMussetPoeRimbaudStendhalStevensonÉmile Zola
XXe siècle
Henri AmourouxApollinaireBeckettBergotBorgesCamusCélineConan DoyleBret Easton EllisAchille EssebacPerecPrévertRyanSartreVian
XXIe siècle
BeigbederLolita Pille