FANDOM


Big fish.jpg

Affiche du film Big Fish de Tim Burton.

Réalisé par Tim Burton, sorti le 3 mars 2004 sur les écrans français.

Synopsis

L'histoire à la fois drôle et poignante d'Edward Bloom, un père débordant d'imagination, et de son fils William. Ce dernier retourne au domicile familial après l'avoir quitté longtemps auparavant, pour être au chevet de son père, atteint d'un cancer. Il souhaite mieux le connaître et découvrir ses secrets avant qu'il ne soit trop tard. L'aventure débutera lorsque William tentera de discerner le vrai du faux dans les propos de son père mourant.

Mise en abyme

Ce film est fondé sur une mise en abyme :

Le film mélange réalité et fiction 

Evénements ou personnages pouvant appartenir à la fiction :

  • La dame du lac de Spectre : mirage vu par le père.
  • Le père sait comment il meurt : il a vu sa mort dans l’œil de la sorcière.
  • Le père prend la forme du gros poisson : « Tu deviens ce que tu as toujours été : un très gros poisson. »
  • Géant, loup garou, siamoises, sirène, sorcière.

Mélange entre réalité et fiction :

  • Edward Bloom évoque tout le temps des faits ou des personnages de ses histoires dans la réalité.
  • Personnages du récit fictif revus dans la vraie vie plus tard.
  • William découvre dans le grenier des éléments qu’il croyait faux qui montrent que les histoires d’Edward sont vraies car ils font référence à des éléments de fantaisie des histoires.
  • « Dans tout ce que ton père raconte, tout n’est pas pure invention »
  • A l’enterrement d’Edward Bloom, tous les personnages des histoires sont véritablement présents.
  • Jennifer Hill : « Pour lui, il n’existe que deux femmes : votre mère et toutes les autres. J’étais imaginaire et dans son autre vie, vous, vous étiez bien réels. »

On apprend que dans les histoires d’Edward, tout n’est pas entièrement vrai :

  • Le fils va avoir un enfant et son père lui dit : « Tu passes des années à corrompre l’esprit de cet enfant, à lui mettre des idioties plein la tête et en définitive il s’en sort parfaitement. »
  • « La plupart des hommes racontent une histoire en s’en tenant aux faits. Ce n’est pas compliqué mais ce n’est pas passionnant ».
  • Le docteur à William, son père en train de mourir : « Pas ça, la véritable histoire, il ne te l’a jamais racontée ? Pas vraiment passionnante. Je crois que si j’avais à choisir entre la vraie version, et celle d’imaginer un gros poisson et l’alliance, je choisirais sans doute la version fantaisiste. Mais ça n’engage que moi. »
  • « Un homme raconte si souvent ses histoires qu’il ne fait plus qu’un avec ses histoires. Et il devient immortel. »

Le film met le spectateur dans une situation de doute comme à la fin du film, lors des funérailles, où nous voyons tous les personnages contés par Edward. Nous nous demandons alors où se trouve la réalité dans tout cela. Will est en plein doute aussi car les personnages et les lieux des histoires de son père sont propres aux contes de fées. La mise en abyme vient du doute du personnage William qui se répercute sur le spectateur qui doute lui aussi.

 Le caractère autobiographique du scénario 

Le scénario offre une mise en abyme intéressante : derrière le masque du conteur extravagant se cache Burton lui-même.

Sur le mode du récit dans le récit, c'est bien de son imagination fertile qu'il parle. En ce sens, on peut donc aussi voir en Big Fish comme un arrêt sur images dans la carrière du réalisateur qui semble marquer une pause pour mieux observer son travail.

 Enchâssement des histoires 

William Bloom relate la vie de son père en la racontant de la même manière que son père la lui a racontée petit alors qu’il est persuadé qu’une partie est fausse. Le père raconte son histoire à son fils dans l’histoire que le fils fait de son père puis on arrive à l’histoire telle qu’elle s’est déroulée. Jennifer Hill raconte aussi une partie de l’histoire d’Edward Bloom.

Edward Bloom raconte ses histoires à d’autres personnes mais dans les histoires elles-mêmes. Le fils invente l’histoire de la mort de son père avec tous les éléments composant les histoires de son père : on intègre l’histoire en images.

Père --> Fils --> Spectateurs.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard