FANDOM



Biographie

Guillaume Apollinaire  est le fils d’un officier italien et d’une Française. Cette dernière l’entraine ainsi que son frère ainé dans une vie d’errance. Avide de lectures et cultivé, Guillaume Apollinaire travaille pour subvenir aux besoins de la famille. Il devient précepteur en Allemagne, où il tombe amoureux d’une jeune gouvernante qui lui inspire de nombreux poèmes.   A partir de 1903, Apollinaire occupe une place importante au sein du Paris artistique : il est ami avec Picasso et a une liaison avec le peintre Marie Laurencin. Il accompagne tous les mouvements d’avant-garde. C’est en 1913 qu’Apollinaire connaît le succès avec la publication d’Alcools.  Lorsque la Grande guerre éclate, il s’engage. Il écrit au front Calligrammes. Blessé, il meurt en 1918, emporté par une épidémie de grippe.                

Le poète de l’avant-garde

La colombe poignardée

"La colombe poignardée et le jet d'eau", Calligrammes

Au premier rang de tous les combats artistiques de son temps, défenseur de la poésie et de la peinture moderne, Apollinaire retranscrit les bouleversements du monde dans ses poèmes. Il ne s’agit pas pour lui de se tourner vers le passé ou vers le futur, mais de suivre le mouvement du temps. Poète de l’originalité et de la modernité, son inventivité se retrouve dans ses recueils.          

Son  premier ouvrage, Alcools (1913) est dépourvu de ponctuation. Apollinaire représente à travers son œuvre les transformations rapides d’une époque comme dans son poème Zone, où il fait l’éloge du monde moderne.  Mais Apollinaire est avant tout un poète lyrique, amoureux mélancolique hanté par la fuite du temps. On retrouve ainsi de nombreux poèmes évoquant ces différents thèmes tels que : Automne malade, où il symbolise le temps qui passe, La chanson du mal-aimé, qui symbolise le malheur et la souffrance.          

En 1918, son recueil Calligrammes est publié. La guerre est un thème récurrent. La mise en espace originale, le lyrisme amoureux et les images violentes des combats se mêlent dans cet ouvrage original. 

Exemple : "La colombe poignardée et le jet d’eau" poèmes qui traite le sujet de la guerre, Calligrammes  

L’esprit nouveau

Influencé dans sa jeunesse par la poésie symboliste, il est le précurseur du mouvement du surréalisme auquel appartiennent de nombreux poètes tels qu’André Breton, Louis Aragon, mais aussi des peintres comme Picasso. La théorie du surréalisme explicitée pour la première fois par Breton dans son premier Manifeste en 1924, veut "être une dictée de la pensée, en l’absence de tout contrôle exercée par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétiques ou morale." Le surréalisme privilégie donc le rêve, le hasard, les vases qui communiquent entre la vie consciente et les manifestations de l’inconscient.Les surréalistes n’auront de cesse de rendre hommages à Guillaume Apollinaire qui s’est imposé comme le maitre incontesté de toutes les avant-gardes avant sa mort.   

Lexique

  • Picasso

    Le Baiser, Picasso, 1925, 130 x 97.7 cm

    Surréaliste : mouvement littéraire et culturel de la première moitié du XXe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et d’expression utilisant toutes les forces psychiques (automatisme, rêve, inconscient) libérées du contrôle de la raison et en lutte contre les valeurs hégémoniques.
  • Symbolisme : mouvement littéraire et artistique apparu en France et en Belgique vers 1895, en réaction au naturalisme et au mouvement parnassien. Pour les Symbolistes, le monde ne saurait se limiter à une apparence concrète réductible à la connaissance rationnelle.
Exemples en poésie : "Merlin et la vieille dame", "L’ermite", Alcools  

Œuvres[1]

1911
  • Le Bestiaire
1913
  • Alcools
1915
  • Case d'Armons
1918
  • Caligrammes
Publications posthumes
1925
  • Il y a...
1947
  • Ombre de mon amour
1949
  • Poèmes secrets à Madeleine
1952
  • Le Guetteur mélancolique
1955
  • Poèmes à Lou
1955
  • Soldes
2006
  • Et moi aussi je suis peintre, album d'idéogrammes

1900
  • Que faire ?, publié en feuilleton du 19 février au 20 mai dans Le Matin et écrit en collaboration avec Henry Desnar et Eugène Gaillet
1904
  • L'Exil de la volupté, roman sur Thaïs
1909
  • L'Enchanteur pourrissant
1910
  • L'Hérésiarque et Cie, recueil de contes
1911
  • Les Onze Milles Verges, déjà en vente sous le manteau vers 1907
  • Les Exploits d'un jeune Don Juan, d'abord publié anonymement
1914
  • La Fin de Babylone...
  • Les Trois Don Juan
  • La Rome des Borgia..., peut-être écrit en collaboration avec René Dalize
1916
  • Le Poète assassiné
Publications posthumes
1920
  • La Femme assise
1928
  • Les Épingles, recueil de contes

1905
  • Les jeunes, petit texte sur Picasso publié dans La Plume du 15 mai 1905
1909
  • La Phalange nouvelle
  • Les Poèmes de l'année
  • Les Poètes d'aujourd'hui
1910
  • Julie philosophe, ou le Bon patriote
  • Le Théâtre italien
1912
  • Chroniques des grands siècles de la France
1913
  • Les Peintures cubistes : Méditations esthétiques
  • L'antitradition futuriste, manifeste-synthèse
  • L'Enfer de la Bibliothèque nationale en collaboration avec Fernand Fleuret et Louis Perceau
  • La Peinture moderne
1914
  • A propos du premier bal de l'Opéra, publié dans le Mercure du France du 1er avril 1914
1918
  • Le flâneur des deux rives
Publications posthumes
1926
  • Anecdotiques, recueil des notes des années 1911-1918
19264
  • Les diables amoureux, regroupement de textes divers

1918
  • Les Mamelles de Tirésias, drame surréaliste
Publications posthumes
1920
  • Couleur du temps
1952
  • Casanova, comédie parodique
1971
  • La Bréhatine, scénario pour le cinéma écrit en collaboration avec André Billy

Publications posthumes
1948
  • Lettres à sa marraine (1915–1918)
1952
  • Tendre comme le souvenir, lettres à Madeleine Pagès
1969
  • Lettres à Lou
2005
  • Lettres à Madeleine. Tendre comme le souvenir, édition revue et augmentée par Laurence Campa
2009
  • Correspondance avec les artistes

Sources

  1. Site de la Bibliothèque Nationale de France - Guillaume Apollinaire
  • Poètes français des XIXe et XXe siècles, Les classiques de Poche
  • Wikipédia - Le surréalisme

Navigation

Écrivains
Antiquité
AristophaneEschyleEuripideHomèreSophocle
Moyen-Âge
Chrétien de TroyesMaloryGeoffroy de MonmouthWace
XVIe siècle
MoreRabelais
XVIIe siècle
BoileauCorneilleLa FontaineMolièreRacinePierre RoulléShakespeare
XVIIIe siècle
BeaumarchaisDiderotLaclosMarivauxMontesquieuRousseauVoltaire
XIXe siècle
BalzacThéodore de BanvilleCharles BaudelaireLewis CarrollChateaubriandTristan CorbièreFlaubertHugoLeconte de LisleStéphane MallarméMaupassantAlbert MératMussetPoeRimbaudStendhalStevensonÉmile Zola
XXe siècle
Henri AmourouxApollinaireBeckettBergotBorgesCamusCélineConan DoyleBret Easton EllisAchille EssebacPerecPrévertRyanSartreVian
XXIe siècle
BeigbederLolita Pille