FANDOM




Biographie

Guillaume Apollinaire  est le fils d’un officier italien et d’une Française. Cette dernière l’entraine ainsi que son frère ainé dans une vie d’errance. Avide de lectures et cultivé, Guillaume Apollinaire travaille pour subvenir aux besoins de la famille. Il devient précepteur en Allemagne, où il tombe amoureux d’une jeune gouvernante qui lui inspire de nombreux poèmes.   A partir de 1903, Apollinaire occupe une place importante au sein du Paris artistique : il est ami avec Picasso et a une liaison avec le peintre Marie Laurencin. Il accompagne tous les mouvements d’avant-garde. C’est en 1913 qu’Apollinaire connaît le succès avec la publication d’Alcools.  Lorsque la Grande guerre éclate, il s’engage. Il écrit au front Calligrammes. Blessé, il meurt en 1918, emporté par une épidémie de grippe.                

Le poète de l’avant-garde

La colombe poignardée

"La colombe poignardée et le jet d'eau", Calligrammes

Au premier rang de tous les combats artistiques de son temps, défenseur de la poésie et de la peinture moderne, Apollinaire retranscrit les bouleversements du monde dans ses poèmes. Il ne s’agit pas pour lui de se tourner vers le passé ou vers le futur, mais de suivre le mouvement du temps. Poète de l’originalité et de la modernité, son inventivité se retrouve dans ses recueils.          

Son  premier ouvrage, Alcools (1913) est dépourvu de ponctuation. Apollinaire représente à travers son œuvre les transformations rapides d’une époque comme dans son poème Zone, où il fait l’éloge du monde moderne.  Mais Apollinaire est avant tout un poète lyrique, amoureux mélancolique hanté par la fuite du temps. On retrouve ainsi de nombreux poèmes évoquant ces différents thèmes tels que : Automne malade, où il symbolise le temps qui passe, La chanson du mal-aimé, qui symbolise le malheur et la souffrance.          

En 1918, son recueil Calligrammes est publié. La guerre est un thème récurrent. La mise en espace originale, le lyrisme amoureux et les images violentes des combats se mêlent dans cet ouvrage original. 

Exemple : "La colombe poignardée et le jet d’eau" poèmes qui traite le sujet de la guerre, Calligrammes  

L’esprit nouveau

Influencé dans sa jeunesse par la poésie symboliste, il est le précurseur du mouvement du surréalisme auquel appartiennent de nombreux poètes tels qu’André Breton, Louis Aragon, mais aussi des peintres comme Picasso. La théorie du surréalisme explicitée pour la première fois par Breton dans son premier Manifeste en 1924, veut "être une dictée de la pensée, en l’absence de tout contrôle exercée par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétiques ou morale." Le surréalisme privilégie donc le rêve, le hasard, les vases qui communiquent entre la vie consciente et les manifestations de l’inconscient.Les surréalistes n’auront de cesse de rendre hommages à Guillaume Apollinaire qui s’est imposé comme le maitre incontesté de toutes les avant-gardes avant sa mort.   

Lexique

  • Picasso

    Le Baiser, Picasso, 1925, 130 x 97.7 cm

    Surréaliste : mouvement littéraire et culturel de la première moitié du XXe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et d’expression utilisant toutes les forces psychiques (automatisme, rêve, inconscient) libérées du contrôle de la raison et en lutte contre les valeurs hégémoniques.
  • Symbolisme : mouvement littéraire et artistique apparu en France et en Belgique vers 1895, en réaction au naturalisme et au mouvement parnassien. Pour les Symbolistes, le monde ne saurait se limiter à une apparence concrète réductible à la connaissance rationnelle.
Exemples en poésie : "Merlin et la vieille dame", "L’ermite", Alcools  

Sources

  • Littérature, Nathan, classe des lycées.
  • Poètes français des XIXe et XXe siècles, Les classiques de Poche
  • Wikipédia - Le surréalisme

Navigation

Écrivains