FANDOM


Antigone
Antigone by Nikiforos Lytras (1865)
AuteurSophocle / Anouilh
OrigineGrèce / France
AffiliationDrame
Inspiration mythologiqueLes Labdacides, Mythe d'Antigone
Genrethéâtre, Tragédie

L'Antigone de Sophocle

Antigone est la fille d'Oedipe, née de l'inceste entre Jocaste et Oedipe. À la mort de celui-ci, Étéocle et Polynice, deux frères fils d'Oedipe et frères d'Antigone et d'Ismène, tentent de se partager le pouvoir. Suite à un désaccord, il s'entretuent. Créon établit alors une loi interdisant que l'on enterre Polynice selon les rites et donne de parfaites funérailles à Étéocle.

Antigone, révoltée par cette décision, décide de sortir, un soir, enterrer le cadavre de Polynice, avec juste un peu de terre pour faire un enterrement selon les formes. Hémon, fiancé fou amoureux d'Antigone et fils de Créon, essaie de protéger Antigone de la peine de mort.

Tirésias, devin, affirme que Polynice doit être enterré et Antigone libérée. malheureusement, celle-ci s'est déjà pendue, et Hémon s'est suicidé devant son corps, de même qu'Eurydice, femme de Créon.

Comparaison avec l'Antigone de Jean Anouilh

Il est intéressant de noter les différences avec l'oeuvre d'Anouilh. En effet, dans celle-ci, Tirésias n'intervenant pas, la peine d'Antigone est gardée. De plus, dans la pièce de Sophocle, Créon reproche à Antigone d'avoir défié" ma loi ", dans la pièce d'Anouilh, celui-ci reproche à Antigone d'avoir défié " la loi ".

On comprend alors qu'Anouilh a cherché à faire d'Antigone un mythe pour la résistance. Antigone représente les résistants aux lois du régime de Vichy. Elle se révolte contre un Créon, symbole de Pétain, qui établit des lois qui lui sont dictées et qu'il fait appliquer par la tyrannie.

On comprend alors que toute la force d'Antigone et de la plupart des mythes, c'est qu'ils n'ont pas besoin d'époques pour être vrais...