FANDOM



BiongraphieModifier

Albert Mérat est un poète français, né le 23 mars 1840 à Troyes, et mort à Paris en 1909, le 16 janvier. C'était un contemporain de Rimbaud et de Verlaine.

Il suit des études de droit, car celui-ci est issu d'une famille d'avocats, mais il finit par s'orienter dans l'administration pour trouver du travail dans les bureaux de la préfecture de la Seine. C'est ainsi qu'il fera un peu plus tard la rencontre de Paul Verlaine et de Léon Valade avec qui il écrira son premier recueil qui s'intitule Avril, mai, juin, sonnets en 1863.

ŒuvresModifier

PoésieModifier

  • 1863 — Avril, mai, juin, sonnets
  • 1866 — Les Chimères
  • 1866-1876 — Plusieurs poèmes dans les trois recueils du Parnasse contemporain
  • 1869 — L’Idole
  • 1872 — Les Souvenirs
  • 1873 — L’AdieuLes Villes de marbre
  • 1876 — Le Petit SalonPrintemps passé
  • 1877 — Le Petit SalonAu fil de l’eau
  • 1880 — Poèmes de Paris
  • 1887 — Quelques poèmes dans Anthologie des poètes français du XIXème siècle, II
  • 1900 — Vers le soirTriolets des Parisiennes de Paris
  • 1902 — Chansons et MadrigauxLes Joies de l’heureVers oubliés
  • 1903 — Les Trente-six quatrains à Madame
  • 1904 — Quelques pages avant le livre
  • 1906 — Quelques poèmes dans Anthologie des poètes français contemporains, I
  • 1914 — Quelques poèmes dans Chrestomathie française du xixe siècle, II, Poètes

TraductionModifier

  • 1868 — L'Intermezzo de Henri Heine, en collaboration avec Léon Valade

NaviagationModifier

Écrivains